En raison du confinement du au covid-19, toutes les activités de l'APPH sont suspendues.

Sont ti pas beaux !!!

Serge, les derniers voeux du maire de Lanvaudan

Serge Gagneux est très connu du coté de la cale….

Sa verve et sa gouaille resteront comme une marque de fabrique inimitable. Cette année encore Serge Gagneux a fait sourire son auditoire, au restaurant municipal. Entre humour et émotion, le premier magistrat de la commune pour encore quelques semaines, en a profité pour tirer un bilan de deux décennies de mandature.

Retour sur trois mandats

« Le premier mandat a été marqué par l’enthousiasme d’une folle équipe sans expérience mais motivée, a-t-il rappelé, en soulignant le fort taux d’endettement de la commune. Nous avions même présenté un budget non-équilibré qui est passé inaperçu auprès du service de la préfecture. Mais nous sommes sortis de cette situation financière difficile en passant de 1 275 € de dette par habitant en 2001 à 748 € en 2008 . »

Le deuxième mandat de Serge Gagneux a été celui des « gros chantiers. »

École, bâtiment de la médiathèque, plateau multisport, aménagement routier, achat de dix hectares à Lomelec et enfin réaménagement de la mairie en 2011, ont jalonné les six années de la deuxième mandature.

« Enfin, ce dernier mandat qui s’achève aura été celui de la découverte de toutes les obligations administratives. On en a bavé entre le langage technique et les réunions en tout genre… », reconnaît le maire soulignant la « coopération positive » avec Lorient Agglomération.

Le dernier mandat a été aussi celui de nouveaux projets d’envergure pour la commune, notamment l’agrandissement et la rénovation du restaurant municipal et de la garderie pour un montant global de 600 000 € : « On s’est régalé avec ce projet ! »

« Bonheur et sérénité pour la suite »

Ce sont les deux mots qui résument « le long parcours de 19 années. Le bonheur d’être au service des Lanvaudannais et la sérénité pour la continuité de la commune à tous les niveaux. Il n’y aura pas de cadavre dans les placards », s’amuse Serge Gagneux, qui a même anticipé quelques projets pour la future équipe. « Une étude de travaux est en cours pour l’église et la chapelle de Lomelec, la dépollution de l’ancien site Jaouen, qui devrait accueillir un lotissement de vingt logements et enfin le devenir de la maison Jaouen. Je suis serein pour le passage de flambeau. Le dernier bilan 2019 tient la route et laisse de belles possibilités pour la nouvelle équipe », estime le maire sortant.

Après avoir remercié les agents communaux pour leur professionnalisme et dévouement, le maire a mis à l’honneur les treize associations de la commune ainsi que l’équipe pédagogique de l’école ainsi que le conseil municipal des enfants.

Gérard PERON nouveau président des pêcheurs plaisanciers

Le conseil d’administration des pêcheurs plaisanciers

Samedi 18 janvier 2020, le conseil d’administration des pêcheurs plaisanciers était réuni au chalet de l’association. « Nous avons procédé aux élections des membres du bureau et à l’attribution des diverses fonctions », confient-ils.

C’est Gérard Peron qui sera désormais le président de l’association, secondé par Gilbert Breton. Un calendrier annuel des activités de l’association a également été mis en place. « Une sortie pêche sera organisée au mois de mai, une rencontre entre associations de pêcheurs plaisanciers en juin, et le cochon grillé en juillet. »

Les animations avec les enfants du centre de loisirs seront mises en place tout l’été. « Sans oublier notre participation au Téléthon. »

Hennebont. Gestion du port : les pêcheurs s’interrogent

L’association des pêcheurs plaisanciers d’Hennebont (APPH) a tenu son assemblée générale au Vallon boisé, dimanche. L’occasion pour Pascal Baudoin, le président, de rappeler la place importante prise par l’APPH dans la vie d’Hennebont à travers la gestion du port et comme centre de formation agréé aux différents permis : côtier, hauturier et fluvial. L’association assura aussi une présence auprès des enfants des centres de loisirs, du Secours Populaire, de l’association Loisirs pluriels ou de l’Aide à domicile en milieu rural (ADMR) en organisant des sorties en mer.

Les pêcheurs plaisanciers, qui s’impliquent dans le nettoyage de la rive du Blavet du Ty Mor, assurent aussi la sécurité nautique du 14 juillet et du Père Noël.

Le président passe la main

Après 15 ans d’engagement, Pascal Baudoin, qui a œuvré à cette montée en puissance de l’association (deux salariés), a décidé de « quitter son tablier de président », avec quelques interrogations concernant l’avenir.

Lors de l’assemblée générale 2 019, l’association avait eu l’engagement de la municipalité de récupérer les locaux de l’ancienne Direction départementale de l’équipement (DDE) au plus tard en octobre 2019. Objectif : proposer un service portuaire de qualité avec un local d’accueil et des sanitaires. Aujourd’hui, l’association constate que la situation n’a pas avancé. « Nous n’avons toujours aucune nouvelle sauf celle qu’une approche a été faite auprès de la Sellor, la société mixte en charge de la gestion des ports de plaisance de Lorient », a expliqué le président.

 

Il a conclu par ce message : « Nous sommes, pour la plupart d’entre nous, des marins chevronnés et ce n’est pas la peine de nous mener en bateau car les balades, on connaît ! ».

Le successeur de Pascal Baudoin sera élu lors de la prochaine réunion du conseil d’administration.

Anniversaire JOJO et NONO

HERVE NOUS A QUITTE